Err

Balblair 1997 Bourbon Cask 56.8%

Balblair
(Code: 53454)
En Stock
Single Malt Whisky, Ecosse / Highlands, Non Tourbé, 70cl
179,00 €
2000g
  1. Remarquable de classicisme, dans un premier temps, le caractère herbacé, plantureux, floral, malté et marin de cette version va combler les inconditionnels de Balblair. Dans un second temps, pleine d’une fougue passionnée et passionnante, elle laisse s’exprimer en toute liberté son lyrisme débordant de générosité et d’exotisme. Très onirique donc, du haut de ses sommets gustatifs et olfactifs, elle invite le dégustateur à prendre son temps pour qu’il profite pleinement des paysages à la fois terriens et maritimes qui s’offre à son regard où l’orge maltée occupe un rôle à la fois prépondérant et altruiste.
  2. Nez : fin, aérien. Évoquant le foin coupé, le premier nez se révèle également floral (lilas, violette). Puis, venant du plus profond du verre et transperçant la surface de la palette aromatique, l’orge maltée fait une entrée en scène magistrale. Bercé par une brise légère, le nez devient de plus en plus salin et médicinal (baume). Des agrumes (pamplemousse) et des fruits exotiques arrivent ensuite en point d’orgue. Il est à noter qu’il a considérablement gagné en puissance.
    Bouche : délicate, parfumée. Dans un premier temps, des mangues et des fruits de la passion ajoutent un surplus d’exotisme à l’attaque en bouche tandis que du miel de lavande se répand sur les papilles. Cette entrée en matière très aromatique est particulièrement originale. En milieu de bouche, l’orge maltée revient au grand galop. Avec gourmandise, la palette gustative se prolonge sur des notes de calisson d’Aix et de tarte au citron meringuée. Tout comme le nez, la bouche ne cesse de monter en puissance et procure une très agréable sensation saline.
    Finale : équilibrée, toujours aussi parfumée. Oscillant entre les plantes aromatiques (romarin verveine), les fruits rouges (framboise, fraise des bois), des notes minérales (ardoise, grès) et d’herbe fraîchement coupée, la finale transcende la palette aromatique et gustative. Très Balblair, la rétro-olfaction fait preuve de quiétude tout en conservant beaucoup de fermeté. Rafraîchie par une brise marine, elle devient au fur et à mesure chocolatée et vanillée. Le verre vide est fruité (pomme, poire), réglissé et racinaire (gingembre).
Articles complémentaires