Err

Kavalan Brandy Single Cask LMDW Cellar Book 58.6%

Kavalan
(Code: 53543)
En Stock
Single Malt Whisky, Taiwan / Yilan County, Non Tourbé, 70cl
149,00 €
2000g
  1. Particulièrement suggestive, cette version nous montre à quel point le vieillissement en fût de brandy sied comme un gant à Kavalan. La palette aromatique qui se nourrit jusqu’à la dernière goutte de tous les parfums du Cognac en est une vibrante illustration. Et que dire de la bouche qui emmène le dégustateur aux quatre points cardinaux d’une palette gustative particulièrement évocatrice, dynamique et en même temps modèle d’équilibre et de fraîcheur. C’est pourquoi, il ne faut surtout pas bouder son plaisir et goûter le coulis d’abricot, le Paris-Brest ou encore croquer à pleines dents les groseilles qui nous sont offerts.
    Édition Limitée.
  2. Riche, longiligne, au premier nez, l’influence du brandy est très perceptible (orange, melon, raisin sec, abricot. À l’aération, il devient épicé, torréfié et plantureux (thym). L’attaque en bouche est tranchante. Des groseilles, des grains de café et de la vanille se déposent sur le palais. Finement poudrée, la finale est également pâtissière (Paris-Brest) et florale. La rétro olfaction évoque un thé rouge.
    Couleur : cuivre orangé à reflets vieil or.
    Nez : concentré, riche. Très finement boisé, le premier nez se montre extrêmement longiligne. L’influence du brandy est très perceptible car l’on trouve en abondance des agrumes (orange, pamplemousse), du miel d’acacia, du melon, des raisins secs et du coulis d’abricot. À l’aération, il devient épicé (girofle, cannelle), torréfié (café, chocolat) et réglissé (bâton de réglisse). Puis, des plantes aromatiques (thym, osier) invitent sans plus attendre à partir à l’assaut de la palette gustative.
    Bouche : dense, débordante de vivacité. L’attaque en bouche est tranchante. Qu’elles soient blanches ou rouges, des groseilles se déposent à l’envie sur le palais. À leur côté sont placées des fèves de cacao, des grains de café et de la vanille/bourbon. Au premier abord, hétéroclite, la bouche n’en possède pas moins beaucoup d’équilibre et de fraîcheur. Au fil du temps, elle devient mentholée et maltée. Des écorces d’oranges et du citron vert procurent beaucoup de dynamisme à l’arrière- bouche.
    Finale : à la fois duveteuse et énergique. Tannique et poudrée (cacao), son boisé est au service d’une palette gustative qui prend plaisir à s’aventurer vers des registres épicés (gingembre, cannelle), pâtissiers (Paris-Brest, gianduja) et floraux (iris, lys) très évocateurs. La rétro olfaction restitue les arômes d’un thé rouge particulièrement fruité (orange, abricot). Le verre vide est à son tour épicé (poivre, cannelle).